Appli

La rentrée 2020-2021 au Petit Collège

Les cris, les pleurs, les rires habituels de la rentrée scolaire au Petit Collège font place cette année au calme et à la prudence.

Lundi 2 novembre 2020, le campus du Petit Collège, encore humide après les premières pluies d’automne, a accueilli le groupe B des classes de 7e, 9e et 12e. Arrivés pour la plupart masqués, les élèves, après être passés par l’étape de prise de température, se sont directement dirigés vers leurs salles de classes où l’on note la distanciation entre les pupitres. Armés de leur gel hydro alcoolique et affichant fièrement leurs masques colorés, fleuris ou à l’effigie d’un super-héros, les élèves écoutent attentivement les consignes nécessaires au bon déroulement des journées dans le contexte sanitaire actuel.

Certains semblent peut-être déroutés, d’autres déçus de ne pas revoir leurs amis qui font partie du deuxième groupe, mais l’enthousiasme et la joie de reprendre la routine scolaire se font ressentir.

Mardi 3 novembre, ce sont les élèves du groupe A ainsi que ceux des classes de 8e, 10e et 11e qui ont regagné les bancs de l’école pour entamer l’année.

Circulaire de rentrée en semi-présentiel (suite) : Modifications pour la rentrée des classes de la 6e à la 12e

Circulaire de rentrée en semi-présentiel (suite)
Modifications pour la rentrée des classes de la 6e à la 12e

Jamhour, le 30 octobre 2020

Afin de mieux accueillir les élèves, la rentrée des classes de la 6e à la 12e sur le campus de Jamhour se déroulera sur deux jours :

  • Lundi 2 novembre
    • Classes de 6e, 7e, 9e et 12e du CNDJ (groupe B)
  • Mardi 3 novembre
    • Classes de 8e, 10e et 11e du CNDJ (groupe A)
    • Ainsi que la classe de 6e du CSG (groupe A)

Pour récapituler :

Rentrée du 26 octobre en semi-présentiel (3e à Te NDJ et 3e CSG)

L’air frais du matin sur la Colline de Jamhour semblait chargé de l’immense joie des retrouvailles. Posté à l’entrée extérieure du Collège, le Père Recteur a tenu à souhaiter personnellement la bienvenue à chacun des élèves et des éducateurs. Les autocars, dont on avait presque oublié le ronronnement du moteur, étaient à peine pleins… Tout un monde scolaire caché derrière un masque !

Dans les classes rentrées aujourd’hui, 26 octobre, (Te à 3e) les effectifs (demi-groupes) sont presque complets. Élèves et enseignants respectent les mesures d’hygiène et se montrent solidaires les uns des autres dans l’adoption des gestes barrière.

Le Service médical est sur le pied de guerre, le personnel infirmier du Petit Collège, du Grand Collège et du Collège Saint-Grégoire est présent au grand complet au service des élèves et des enseignants.

Les moments les plus difficiles restent certainement les récréations en classe, où il faut jongler entre les sandwichs, les boissons, les masques, le gel et la distanciation physique… Cette première matinée, placée sous le signe de la vigilance, nous laisse espérer reprendre une année scolaire que nous souhaitons ‘’normale’’.

Bonne rentrée à tous.

Horaires des classes (emploi du temps) 2020-2021

Bonne rentrée 2020-2021.

Horaire scolaire (2020-2021)

Circulaire de rentrée en semi-présentiel

Jamhour, le 23 octobre 2020

Chers parents, élèves et éducateurs
du Collège Notre-Dame de Jamhour et du Collège Saint-Grégoire

 

Le vendredi 23 octobre, le ministère de l’Intérieur a décrété que Baabda n’est plus considérée comme une zone rouge. Le Collège Notre-Dame de Jamhour sera enfin en mesure d’accueillir ses élèves à partir du lundi 26 octobre 2020, selon l’horaire scolaire ordinaire de 7h30 à 14h30.

Conformément aux directives du ministère de l’Éducation au Liban, la rentrée se fera en semi-présentiel. Les classes seront divisées en deux groupes : A et B. Les élèves viendront alternativement au Collège selon un cycle de deux semaines comme indiqué dans le tableau ci-dessous :

Groupe

Semaine 1

Semaine 2

A

lundi, mercredi, vendredi

mardi, jeudi

B

mardi, jeudi

lundi, mercredi, vendredi

 

Nouveau report de la rentrée en semi-présentiel (19 octobre 2020)

La rentrée en semi-présentiel sera à nouveau reportée.
La situation géographique du Collège étant en zone rouge, le Collège Notre-Dame de Jamhour ne sera pas en mesure d’accueillir les élèves le 19 octobre 2020.
Les cours à distance seront maintenus.

Les enjeux de l'éducation au Liban, entre COVID-19 et Crise économique (16.10.2020)

Extraits des intervention du R.P. Charbel BATOUR, S.J.
invité de l'émission 7a2ak bi 2idak du 16.10.2020

 

CIO : USJ - Conférences d’informations universitaires (5 & 6 oct 2020)

Le Service étudiant d’information et d’orientation – USJ organise deux conférences d’informations universitaires (formations, conditions d’admission, frais universitaires, ...)

  1. Le 5 octobre 2020, de 15h à 16 h : 
    Lien de participation : https://zoom.us/j/94744094483?pwd=RmtBVmJKV2VOYkVMUExOcmNPdGZoQT09
    ID: 947 4409 4483
    Mot de Passe : 719651
  2. Le 6 octobre 2020de 15h à 16 h :
    Lien de participation :  https://zoom.us/j/94604148812?pwd=Sy9LYVU2R0lvRkZXbm9JZDUwOGYvUT09
    ID: 946 0414 8812
    Mot de Passe : 013044

Préparez vos questions et n’oubliez pas de vous connecter !

Concert de Chants Spirituels au Collège Saint-Grégoire (26.09.2020)

Concert de Chants Spirituels au Collège Saint-Grégoire (26.09.2020) (Youtube)

 

Quand une icône libanaise du chant spirituel donne un récital en mémoire des victimes de l'explosion du Port de Beyrouth, l'on peut s'imaginer l'émotion qui saisit les spectateurs, en présentiel ou à distance...

Mais combien plus forte, voire indescriptible, est l'émotion quand il s'agit de Mme Joumana Mdawar, dont la voix et les chants sont à eux seuls une magnifique prière, et que de surcroît le récital de chants spirituels est donné depuis le Collège Saint-Grégoire, ce cœur battant de Beyrouth fortement stigmatisé par le tragique événement du 4 août dernier...

C’est dans cette atmosphère de dénuement recueilli et de douce espérance que, le samedi 26 septembre 2020 à 19h, via une retransmission en direct du Collège Saint-Grégoire (sur Télé Lumière et la page Facebook du Collège Notre-Dame de Jamhour), le Révérend Père Recteur Charbel Batour S.J. a inauguré, en présence d'une quarantaine de membres de la famille de Jamhour et Saint-Grégoire, le récital donné par Joumana Mdawar.

Le recteur a d’abord passé en revue les images de mort et de destruction qui ont marqué à tout jamais les esprits des Libanais, puis il a rendu un vibrant hommage à tous ceux qui ont perdu la vie, dont 7 membres de la famille de Jamhour (Alexandra NAGGEAR, Krystel EL ADM, Delia GUEDIKIAN PAPAZIAN, Hala SABBAGH TAYAH, Jean-Marc BONFILS, Fady NAIM, Jean-Frédéric ALAM), mais aussi à tous ceux qui ont été touchés dans leur chair, dans leurs propriétés, ceux qui ont tout perdu, ceux qui, en désespoir de cause, ont dû plier bagage et quitter définitivement le pays… Sans s’attarder sur les nombreuses causes du mal qui déchire notre pays (négligence, manque de responsabilité, indifférence, ou attaque préméditée…), le Père Recteur, sur un ton plein de confiance et de résilience, a invité à contempler le Christ en croix, portant notre attention sur la glorieuse lumière émanant du corps ensanglanté de notre Sauveur, assurant qu’un jour, le dernier mot ne sera ni à la haine ni à la mort, mais à l’amour et à la vie…  

Le P. Batour a ensuite chaleureusement salué la présence de Joumana Mdawar, dont il dit que l’interprétation de ‘’Haloummi ya jamilati’’ (‘’Viens ma toute belle’’, extrait du Cantique des cantiques), durant la répétition, lui a d’emblée rappelé le célèbre poème ‘’Beyrouth ya set el dounia’’ de Nizar Qabbani, et pour cause…

Avant d’enchaîner sur le récital, le Père Recteur a aussi vivement remercié le compositeur M. Joseph Khalifé, le pianiste M. Marc Abou Naoum ainsi que l’ingénieur son et lumière M. Chadi Saad (parent d’élève), grâce auxquels le concert virtuel a pu être donné sur place et ce, dans les meilleures conditions.

Message et messe de rentrée 2020

Lundi 14 septembre 2020, en ce jour de la Croix glorieuse, l’église du Collège rassemblait, pour la première fois depuis plusieurs mois de confinement, les membres des corps professoral et administratif, venus nombreux à ce rendez-vous annuel qu’est le message de l’année suivi de la messe de rentrée.

Pour cette rentrée exceptionnelle, dans des circonstances exceptionnelles d’insécurité économique, politique, sanitaire et sécuritaire, le Père Recteur a appelé les éducateurs à mener leur mission dans un esprit de résistance et de résilience. À accomplir leur tâche dans la perspective de l’espoir, de l’amour et de l’action : « le Collège s’inscrit dans une perspective d’action ». Il a aussi rappelé que Jamhour n’a pas d’identité politique et restera une institution jésuite au-delà des clivages politiques. Par ailleurs, il a exhorté les enseignants à prendre exemple sur l’expérience de l’enseignement en ligne de l’année dernière, en cultivant le désir d‘innover dans leurs pratiques pédagogiques. Le Recteur nous a également invités à nous montrer plus critiques que jamais face aux rumeurs, et à retrouver les ressources de notre foi, notamment en nous éloignant du discours de la haine. Il a enfin incité les enseignants à s’engager à transmettre l’espoir à leurs élèves.

Dans un deuxième temps, le Recteur a abordé les modalités d’enseignement du premier trimestre. La pandémie étant en progression exponentielle, la formule de rentrée effective est toujours en discussion. L’année dernière, l’expérience de l’enseignement à distance a été concluante dans le Secondaire et le Complémentaire, mais bien moins réussie dans le Primaire. Toutefois, les enseignants devront se tenir prêts aux deux scénarios possibles (semi-présentiel ou distanciel), compte tenu de la situation sanitaire.

Par ailleurs, P. Batour a demandé aux enseignants de consacrer un temps de partage et de discussion avec les élèves, notamment suite au drame du 4 août, nombreux étant ceux qui ont été touchés directement ou indirectement par l’explosion du Port de Beyrouth.

Dans un troisième temps, le Recteur a souligné que les premiers jours de travail à distance (du 15 au 28 septembre 2020) seront dédiés aux révisions et aux consolidations des acquis, tout en envisageant des tests diagnostiques dans les classes du Secondaire, en vue de préparer les élèves à une « rentrée presque ordinaire ».

Pages