Chorale du Collège

Quand un concert de Noël devient offrande sacrée… (23/12/2015)

[Album photos]

Le mercredi 23 décembre 2015 à 20h, en l’église du Collège Notre-Dame de Jamhour, et ce en présence du Révérend Père Recteur P. Charbel Batour s.j., du Vice-recteur P. Denis Meyer s.j. et du Secrétaire Général de l’Amicale des Anciens de Jamhour M. Nagy el-Khoury, un concert a été donné par la Chorale et l’Orchestre du Collège Notre-Dame de Jamhour, dirigés par M. Haytham Azzi, et par la Chorale La Voix d’Antan (“Al Sawt el Atik”), dirigée par le Père Miled Tarabay, auteur et compositeur de renom et notamment l’un des plus éminents spécialistes du chant sacré maronite au Moyen-Orient. L’événement a été couvert par Télé Lumière.

LIbération : Ibrahim Maalouf élève l’impro

Par Thomas Abgrall Correspondant à Beyrouth (Liban) — 7 décembre 2015

Transmission. Avant de présenter à la Philharmonie de Paris son album «Kalthoum», le trompettiste franco-libanais a tenu à Beyrouth le premier d’une série d’ateliers avec des étudiants.

«Stop, tout le monde s’arrête. Est-ce que l’un d’entre vous a fait attention à la mélodie de Beethoven jouée au piano ?» lance Ibrahim Maalouf, le doigt levé. En quelques secondes, la joyeuse cacophonie de violoncelle, de guitare, de flûte traversière et de saxo fait place au silence. Décontracté, en jean, baskets et tee-shirt, le trompettiste se pose près d’une petite fille toute sage, figée derrière son synthétiseur. «Ne jouez pas seuls, écoutez les autres, construisez vos rythmes ensemble. L’improvisation, c’est comme le langage : si tout le monde parle en même temps, on ne comprend rien.» Tout juste arrivé à l’aéroport de Beyrouth, Maalouf a déboulé au collège jésuite de Notre-Dame de Jamhour, sur les hauteurs de la capitale libanaise. Pendant deux jours, il anime bénévolement des ateliers d’improvisation avec des petits groupes d’élèves, débutants ou plus avancés. Il reviendra encore trois fois tout au long de l’année 2016.

Concerts de la Chorale et de l’Orchestre du Collège Notre-Dame de Jamhour

Contre vents et marées, le CNDJ fête l’Indépendance du Liban (20/11/2015)

[Album photos : cross Moyens]
[Album photos : cross Grands]
[Cérémonie Fête du Drapeau (Moyens)]
[Cérémonie Fête du Drapeau (Grands)]

Contre vents et marées, le Collège Notre-Dame de Jamhour
fête l’Indépendance du Liban

Cette année, en dépit des nombreuses difficultés que traverse notre pays, le Collège Notre-Dame de Jamhour a tenu, à sa façon et à son échelle, de ne pas baisser les bras et de manifester, contre vents et marées, son amour pour la terre de nos ancêtres et son attachement indéfectible à notre identité libanaise pour laquelle tant de martyrs ont donné leur vie… C’est ainsi que le vendredi 20 novembre 2015 tout le Collège a salué le Drapeau Libanais dans le cadre d’une cérémonie qui s’est déroulée en trois temps :

L’aventure de la Chorale du Collège continue !

Après le mémorable voyage à Prague en décembre pour la rencontre européenne de Taizé, la famille de la Chorale est rentrée pleine de cette nouvelle énergie qu’elle a répandue tout au long de l’année scolaire. Elle a animé les prières autour de la croix, tous les premiers mercredis du mois, le concert à Marie notre mère, le 24 mars 2015 en l’église du Sacré-Cœur de Gemmayzé, la messe solennelle et le concert pour la fête du Collège, la messe pour le départ de la promo 2015, etc.

La musique, une histoire de passion !

Pour la deuxième année consécutive, l'école de musique du CNDJ assure cet été des cours d'histoire de la musique destinés aux élèves de niveaux avancés. 

"C'est un cours de culture générale qui regroupe des notions d'histoire, d'analyse et d'écoute," affirme Mme Jaqueline Tabet, violoniste dans l'orchestre philarmonique du Liban, et professeur d'histoire de la musique à l'Université Saint Esprit Kaslik, à l'Université Libanaise, à l'Université Antonine, et à l'école de musique du CNDJ.

La Chorale du CNDJ au Festival International de chant Choral de Sardaigne

Les Misérables : 2e représentation (11/07/2014)

Après le succès de leur première représentation des Misérables lors de la fête du Collège, les élèves de l’école de musique ont donné le vendredi 11 juillet une seconde représentation de la célèbre comédie musicale.

Chorale du Collège : Concert de musique classique (27/06/2014)

Orchestre et Chorale du Collège Notre-Dame de Jamhour

«La musique commence là où s’arrête le pouvoir des mots» - Richard Wagner

            À l’occasion de la fête de la musique, la chorale Notre-Dame de Jamhour décide de célébrer cet évènement quelques jours après sa date officielle, mettant l’accent sur l’essence même de la musique ; la musique de Bach, celle de Verdi, ou celle de Mozart. Oui, je parle bien de musique classique.

L'Orient-Le Jour : « Les Misérables », un rêve universel et musical à Jamhour

Agenda
« Les Misérables », un rêve universel et musical à Jamhour

Naaman MATTA | OLJ - 16/07/2014

Quel pari audacieux ! L'école de musique du Collège

Notre-Dame de Jamhour ne se laisse impressionner ni par l'œuvre littéraire ni par l'adaptation théâtrale et musicale. C'est haut la main qu'elle a gagné, vendredi soir (11/07/2014), le pari de présenter la comédie musicale Les Misérables, mise en scène par Corinne Haddad Azzi.
Vingt-deux acteurs et 10 figurants, des élèves et des anciens de la chorale de l'école, se sont ainsi partagé la scène, jouant et chantant avec émotion. Ils ont interprété non moins de 30 chansons devant de très nombreux spectateurs ravis.

Pages