Ecole de musique

Vent d’hiver : Concert de musique de chambre (08/02/2016)

[Album photos]

Orchestre Notre-Dame de Jamhour

Et le vent souffla si fort qu’il emporta son public dans une féérie de notes entre nocturnes et saisons hivernales !

En effet, le concert du 8 février 2016 a offert aux auditeurs des interprétations d’une grande qualité, avec évidemment en ouverture « L’Hiver » des Quatre saisons de Vivaldi avec Clarisse el Khoury au solo pour violon.
Ce fut ensuite le tour des Variations de Haïtham Azzi sur le duo Nocturne 3 de De Lhoyer.
La magnifique interprétation de Nadim Ghorayeb et de Richard Moukarzel du Concerto pour hautbois d’Alessandro Marcello a vite fait de conquérir un public plus qu’enthousiaste, dont certains se disputaient les derniers centimètres de couloirs, la salle Naoum Khattar étant pleine à craquer.

Un concert aux couleurs magiques des “Feuilles d’automne”

[Album photos]

Le samedi 5 décembre 2015, à 19h, un concert de musique de chambre intitulé “Feuilles d’automne”, donné par des musiciens de l’Orchestre du Collège Notre-Dame de Jamhour, signait la réouverture du Centre Culturel du Collège, et ce sous l’égide de son nouveau président P. Denis Meyer s.j., vice-recteur du Collège.

Un événement d’autant plus important que le centre culturel est désormais destiné aux élèves, comme l’a souligné P. Denis Meyer dans son mot d’introduction : dorénavant, la Compagnie de Jésus consacre cet espace aux élèves, leur permettant ainsi de s’exprimer en déployant leurs dons artistiques. Avant d’ouvrir le concert, P. Meyer a d’abord tenu à féliciter les efforts de chacun des musiciens (élèves anciens et actuels) ainsi que le directeur de l’Orchestre du Collège M. Haytham Azzi. Il a également précisé que le présent concert “Feuilles d’automne”, 1er volet d’un triptyque musical, sera suivi dans l’année par les 2e et 3e volets à savoir “Vents d’hiver” et “Fleurs de printemps, le lundi 8 février 2016 à 19h et le samedi 9 avril 2016 à 19h.

LIbération : Ibrahim Maalouf élève l’impro

Par Thomas Abgrall Correspondant à Beyrouth (Liban) — 7 décembre 2015

Transmission. Avant de présenter à la Philharmonie de Paris son album «Kalthoum», le trompettiste franco-libanais a tenu à Beyrouth le premier d’une série d’ateliers avec des étudiants.

«Stop, tout le monde s’arrête. Est-ce que l’un d’entre vous a fait attention à la mélodie de Beethoven jouée au piano ?» lance Ibrahim Maalouf, le doigt levé. En quelques secondes, la joyeuse cacophonie de violoncelle, de guitare, de flûte traversière et de saxo fait place au silence. Décontracté, en jean, baskets et tee-shirt, le trompettiste se pose près d’une petite fille toute sage, figée derrière son synthétiseur. «Ne jouez pas seuls, écoutez les autres, construisez vos rythmes ensemble. L’improvisation, c’est comme le langage : si tout le monde parle en même temps, on ne comprend rien.» Tout juste arrivé à l’aéroport de Beyrouth, Maalouf a déboulé au collège jésuite de Notre-Dame de Jamhour, sur les hauteurs de la capitale libanaise. Pendant deux jours, il anime bénévolement des ateliers d’improvisation avec des petits groupes d’élèves, débutants ou plus avancés. Il reviendra encore trois fois tout au long de l’année 2016.

Contre vents et marées, le CNDJ fête l’Indépendance du Liban (20/11/2015)

[Album photos : cross Moyens]
[Album photos : cross Grands]
[Cérémonie Fête du Drapeau (Moyens)]
[Cérémonie Fête du Drapeau (Grands)]

Contre vents et marées, le Collège Notre-Dame de Jamhour
fête l’Indépendance du Liban

Cette année, en dépit des nombreuses difficultés que traverse notre pays, le Collège Notre-Dame de Jamhour a tenu, à sa façon et à son échelle, de ne pas baisser les bras et de manifester, contre vents et marées, son amour pour la terre de nos ancêtres et son attachement indéfectible à notre identité libanaise pour laquelle tant de martyrs ont donné leur vie… C’est ainsi que le vendredi 20 novembre 2015 tout le Collège a salué le Drapeau Libanais dans le cadre d’une cérémonie qui s’est déroulée en trois temps :

Atelier de chant classique avec Raina Infantino

Raina Infantino, cantatrice professionnelle et professeur de chant, a assuré un workshop aux élèves de chant classique de l’école de musique du Collège Notre-Dame de Jamhour.

La cantatrice italienne, d’origine bulgare a transmis des techniques de chant aux quinze chanteurs en herbe. Chaque élève a eu droit à quinze à trente minutes d’exercices en fonction de son niveau.

École de musique : Cours d’histoire de la musique

L'école de musique du Collège Notre-Dame de Jamhour a introduit dans son programme, un cours  d'histoire et d'analyse de la musique.

Le cours est assuré par Mme Jaqueline Tabet, professeur d'histoire de la musique à l'Université Saint Esprit Kaslik, à l'Université Libanaise et à l'Université Antonine, et violoniste au sein de l'orchestre philharmonique du Liban.

L’enseignement de l’histoire de la musique s'adresse essentiellement aux musiciens de niveau avancé.

Pages