Evénements

À Davos, l’extraordinaire voyage de huit lycéennes libanaises

À Davos, l’extraordinaire voyage de huit lycéennes libanaises
Campus > Élèves au Collège Notre-Dame de Jamhour, elles ont participé à la première édition du World Biodiversity Forum (WBF) à Davos afin d’exposer leur projet écologique fondé sur le biomimétisme.
Carole AWIT | OLJ - 21/03/2020
Les huit élèves de première au Collège Notre-Dame de Jamhour lors de leur participation au World Biodiversity Forum (WBF) du 23 au 28 février 2020 à Davos en Suisse. Photo DR

Chloé Samaha, Catarina Sahyoun, Maria Béchara, Angelina Farah, Amalie Zard, Sylvie Bejjani, Aya Maria Boulos et Céline el-Feghaly, élèves de première au collège Notre-Dame de Jamhour, ont pris part, du 23 au 28 février 2020, au Forum mondial dédié à la biodiversité (WBF) organisé à Davos, en Suisse, où elles ont exposé leur projet écologique de biomimétisme destiné à réduire l’impact de l’activité humaine sur l’environnement. Un projet d’imitation des processus mis en œuvre par la nature pour créer de nouveaux produits visant à réduire l’empreinte écologique de l’homme que les huit lycéennes ont développé, sous la supervision de la professeure Kimberly Samaha, PDG de Born Global Foundation, dans le cadre d’un club baptisé Beirut Biomimics qu’elles ont créé en octobre 2019.

« Ce projet que nous avons exposé à Davos comporte, en plus d’une explication de la méthodologie du biomimétisme, des solutions naturelles aux nombreux problèmes que présentent les panneaux solaires utilisés actuellement », explique Céline el-Feghaly.

Avant d’exposer leur travail au World Biodiversity Forum devant des experts et des scientifiques venus du monde entier, les jeunes filles ont passé de nombreuses heures à finaliser les recherches qu’elles ont menées au sujet des panneaux solaires. Elles ont préparé un poster scientifique à exposer et se sont entraînées à présenter leur projet. « Nous avons eu l’opportunité de vivre une expérience exceptionnelle. A postériori, nous réalisons que notre travail a retenu l’attention des spécialistes. Je suis heureuse de voir que nous avons apporté quelque chose de nouveau à la recherche, et qu’avec de la volonté et un travail acharné, tout est possible », s’enthousiasme Céline el-Feghaly...(lire la suite)

Les élèves du Collège se distinguent au classement PISA (Programme for International Student Assessment)

Le classement Pisa mené par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) vise à mesurer les performances des systèmes éducatifs à travers le monde. Les enquêtes sont menées tous les trois ans auprès de jeunes de 15 ans.

Pour la dernière session en 2018, 600 000 élèves, tirés au sort et représentatifs de quelque 32 millions d’élèves, âgés de 15 ans et scolarisés dans 79 pays ont passé les épreuves PISA. Le Liban a été́ classé 67e en mathématiques, 71e en sciences et 73e en « compréhension de l’écrit ».

Les élèves du Collège, tirés au sort pour participer à cette épreuve, ont, quant à eux, été́ classés premiers au Liban. Plusieurs d’entre eux ont même été classés parmi les meilleurs 10% des 600 000 participants à travers le monde.

À tous les élèves du CNDJ et du CSG : Congé forcé dû au Coronavirus

Le Père Recteur
JR/4025/20

Jamhour, le lundi 2 mars 2020

Chers élèves,

Je vous adresse cette lettre au moment où le Collège a suspendu les cours à cause de l’épidémie du Coronavirus. J’espère que vous la lirez attentivement, car elle est adressée à vous personnellement en cette période où vous allez être absents pour quelques jours, voire quelques semaines. Pour vous dire la vérité, 2019-2020 aura été une année d’une difficulté sans pareil. Après l’arrêt des cours qui a suivi le 17 octobre, nous n’avons pas tardé à ressentir le poids de la crise monétaire et économique pour être secoués, ces derniers temps, par le problème du Coronavirus qui touche le monde entier.

Nous pouvons être tentés de prendre ces jours de vacances forcées comme des jours de repos et de loisir. C’est le danger qui nous guette ! Je vous vois continuer votre vie comme si de rien n’était : des heures et des heures passées dans les centres commerciaux, l’usage fréquent des taxis, des anniversaires dans des restaurants ou des hôtels, des jours passés au ski, etc. Peut-être n’est-ce pas le cas de tout le monde, mais c’est sans doute le cas d’un bon nombre d’entre vous.

Chers amis, les temps sont exceptionnels ; et aux temps exceptionnels, une attitude et un comportement exceptionnels sont requis. Vous êtes certainement libres de disposer de votre temps comme vous le voulez, mais je dois, en tant que chef d’établissement, vous rappeler que nous sommes tous, vous, le Collège et vos parents, responsables de l’année scolaire en cours, qui est vraiment en danger.

Les temps de congés forcés doivent être un temps de travail, sinon votre scolarité risque d’être affectée dans les mois et les années à venir. Pour cette raison, nous avons tenu, pendant toute la matinée du lundi 2 mars, des réunions avec les préfets et les coordinateurs pour organiser l’enseignement à distance et j’espère que vous allez tous vous y mettre. Des travaux vous seront envoyés ainsi que des lectures et des recherches à faire. Je vous prie de ne pas prendre le travail proposé à la légère. Toute l’équipe pédagogique du Collège s’engage, autant que faire se peut, à vous aider à distance pour que vous puissiez poursuivre votre travail scolaire dont dépend votre avenir.

Mener à bien ce genre d’opération, c’est prouver, encore une fois, que vous êtes élèves du Collège Notre-Dame de Jamhour et que vous allez porter haut, en toutes circonstances, les couleurs de votre école. Vous adapter à l’enseignement à distance sera notre nouvelle manière de résister, non seulement au chaos économique et sécuritaire du pays, mais aussi à l’arbitraire des maladies et à la précarité de la vie humaine tout court.

Espérant vous revoir bientôt occuper les classes et les cours du Collège, je vous souhaite un bon travail. Prenez soin de votre hygiène et de votre santé à l’ère du COVID-19.

Cordialement,

P. Charbel Batour, S.J.
Recteur

Joseph Salamé : Chevalier de l’Ordre des Palmes Académiques

Mercredi 12 février 2020

M. Joseph Salamé reçoit les insignes de Chevalier de l’Ordre des Palmes Académiques
Proviseur du Lycée Libanais Francophone Privé - Dubaï
Ancien éducateur et préfet au Collège Notre-Dame de Jamhour (Promo 76)
Ancien directeur délégué au Collège Saint-Grégoire

Il reçoit cette honorable distinction des mains de Mme Raja RABIA, Consule générale de France à Dubaï, au nom du Gouvernement de la République Française. Les Palmes Académiques récompensent un passionné de l’éducation, de la transmission : un généreux, dira-t-elle. (NDLR : l'intégralité des discours sera publiée dans le Nous du Collège n°292 - Édition mars 2020)

 

Henri de Lagrevol, un grand éducateur au Collège Notre-Dame de Jamhour

C’est le titre de l’ouvrage publié par le Collège Notre-Dame de Jamhour à l’occasion des quarante années qui nous séparent de la disparition de ce jésuite, éducateur.

Une cérémonie en hommage au P. de Lagrevol a réuni, samedi 4 janvier 2020, ses anciens élèves qu’il a profondément marqués par son enseignement et par sa personne, et la direction du Collège.

La parution de l’ouvrage, qui retrace la vie du père Henri de Lagrevol à travers ses écrits et quelques témoignages, a été parrainée par M. Riad Obegi et réalisée par le Bureau de Communication et de Publication du CNDJ.

 

Trois intervenants ont pris tour à tour la parole :

Semaine jésuite 2019 : Les Jésuites et l’Éducation

 

Les Jésuites et l’Éducation
Semaine Jésuite 2019
du lundi 2 décembre au vendredi 6 décembre 2019

Programme

    • Jeudi 5 décembre 2019

      • 9h10 : Messe de la fête de Saint François-Xavier, classes de 2de, église du Collège
    • Vendredi 6 décembre 2019 : Clôture de la Semaine Jésuite
      • 7h25 : Remise de la Coupe de la balle au camp de la semaine Jésuite des classes de 5e, Hall Saint Jean Le Haut
      • 9h10 : Messe des classes de la Terminale, église du Collège
      • 11h20 : Messe des classes du Complémentaire du Collège Saint-Grégoire, au Collège Saint-Grégoire

    حفل تكريم في مصلحة النقل (02.10.2019)

    نهار الأربعاء الواقع فيه ۲ تشرين الأول ۲۰۱۹، أقام الأب الرئيس شربل باتور اليسوعيّ قدّاسًا إلهيًّا بحضور سائقي وموظَّفي النقل، تَلاهُ تكريم للسائقين المتقاعدين وهم:

    جورج منصور (منذ سنة ۲۰۰۵، سائق باص رقم ۲۹)، استبان موشيليان (منذ سنة ۲۰۰۰، سائق باص رقم ۱۵) وسعيد معلوف (منذ سنة ۱۹۹٤ حتى ۱۹۹۷، سائق باص رقم ۲۱، ومنذ سنة ۲۰۱۳،  سائق باص رقم ۱۰). ألقى رئيس النقل السيّد أنطوان قدّوم كلمةً، شكر فيها السائقين الذين خدموا بإخلاص ووفاء خلال وجودهم في المدرسة، ومن ثمّ تناول السائقون مع الأب الرئيس الترويقة وتبادلوا الأحاديث عن مصلحة النقل.

    Messe des funérailles de Jad Salem (Promo 2016)

     

    Dimanche 22 septembre 2019, l’église de Jamhour accueillait la famille et les amis de Jad Ghassan Salem, qui est entré dans la lumière éternelle le jour de la Fête de la Croix glorieuse, le 14 septembre 2019 aux États-Unis.

    La messe des funérailles a été célébrée par les pères de la Communauté Jésuite de Jamhour, autour d’une famille dont la foi se traduit en espérance. Les amis de Jad et la promo 2016 se pressaient sur les bancs de l’église, vivant la tristesse de l’absence sous le signe de la profonde consolation apportée par la foi chrétienne.

    Le P. Charbel Batour, S.J. a prononcé un bref mot d’accueil par lequel il a remercié le Seigneur de nous avoir donné Jad, qui est plus présent que jamais dans la vie de ceux qu’il a connus.
    L’évangile de saint Jean (12,20) a été choisi pour la lumière qu’il irradie dans les cœurs en peine :   En vérité, en vérité, je vous le dis : Si le grain de blé, après être tombé dans la terre, ne meurt pas, il reste seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit.
    Celui qui aime sa vie la perd ; et celui qui hait sa vie en ce monde la conservera pour la vie éternelle.

    L’homélie du P. Batour, centrée sur le cheminement de vie de Jad, s’est articulée autour de la signification de la Croix du Christ dans la vie de chacun. La Croix comme source de lumière, la Croix glorieuse comme moyen d’élévation. À l’image de Jésus, Jad a été amené à s’offrir lui-même. Le P. Batour a relaté un rêve fait par Jad quelques semaines avant sa mort, où il retrouve Jésus dans une vision lumineuse, il comprend alors que l’heure de la rencontre est venue.

    Et le père recteur d’ajouter que Jésus est intervenu auprès d’un être entouré d’amour, source d’amour aussi pour tous ceux qu’il a rencontrés. Sa mort est une entrée dans la lumière, a conclu le P. Charbel Batour.

    Messe des funérailles du R.P. Jean Dalmais, S.J.

    [Dimanche 1er septembre 2019]

    L’émotion a régné sur la Colline en cette journée d’adieu au P. Jean Dalmais, où une foule très dense a associé sa peine à celle de la Communauté Jésuite et de la famille du Père Dalmais, rendant par sa présence un hommage appuyé à celui qui a consacré sa vie à l’éducation et au Liban.

    Faut-il rappeler l’engagement du P. Dalmais auprès de nombreuses générations au Collège ou encore son engagement pour notre pays durant les années les plus difficiles de la guerre ? Sa présence bienveillante et assidue auprès des mouvements qu’il a accompagnés ?

    La vie du P. Dalmais fut celle d’un missionnaire accomplissant chaque jour le dessein que le Seigneur a voulu pour lui.

    À 17h, l’église du Collège peinait déjà à contenir les nombreux présents. Aux côtés de la communauté jésuite, des représentants de communautés religieuses, des évêques, les représentants du chef de l’état, le député Alain Aoun, et du chef du gouvernement, M. Daoud Sayegh, se sont associés aux obsèques, ainsi que l’ancien président S.E.M. Amine Gemayel, Mme Salina Grenet-Catalano, représentant l’Ambassadeur de France, M. Karim Ben Cheikh, consul général de l’Ambassade de France et M. François Abi Saab, conseiller de l’ambassadeur de l’Ordre Souverain de Malte.

    La cérémonie, présidée par le Provincial de la Compagnie de Jésus, le R.P. Dany Younès, avec, à ses côtés, les jésuites de la Province du Proche-Orient et le R.P. Xavier Brac de la Perrière, neveu du P. Jean Dalmais, a été animée par la chorale et l’orchestre de Jamhour avec le recueillement qui sied en cette circonstance.

    Le recteur, P. Charbel Batour S.J., a choisi et lu l’Évangile de Saint Matthieu sur la parabole des talents, un texte que le père Dalmais affectionnait particulièrement, avant que le P. Denis Meyer S.J. prononce son homélie dans laquelle il a établi un parallèle entre les serviteurs dans cette parabole et le P. Jean Dalmais. [Homélie Texte intégral]

    Cérémonie de départ de la Promo 2019

    Cela fait des années qu’ils l’attendent, cette cérémonie, l’imaginent, la vivent en rêve et puis un jour… la voici !
    La cérémonie de départ de chaque promotion de Terminale revêt quelque chose de particulier. La version 2019 apporte, comme ses précédentes, son lot d’émotions, de promesses, d’espoirs et ses nombreux projets.

    Sanglés dans leurs beaux complets sombres pour les garçons, élégantes et haut perchées pour les demoiselles, ils prennent conscience tout à coup que leur parcours scolaire s’achève alors qu’il leur semblait si long il y a quelque temps encore.

    Les nombreux parents, fiers et émus, célèbrent aussi l’envol de leur enfant.
    Parmi eux, on en trouve qui sont soulagés d’en avoir fini avec l’école là où d’autres, trop occupés à immortaliser l’event, en oublient de le vivre réellement et d’en apprécier chaque minute. Il y a aussi ceux qui cherchent leur enfant des yeux, ces mêmes yeux qui ont pleuré quand il a passé la porte de la division des 12e, 13 années auparavant.

    La cérémonie prend tout à coup une tournure officielle avec l’arrivée du président de la République S.E. le Gal Michel Aoun et de la Première dame, venus pour la 2e année consécutive au titre de grands-parents.

    La cérémonie peut alors débuter.

    Pages