Evénements

La rencontre des 3e, 2de et 1re avec M. Désérable

Désérable, la littérature à portée de main ?

Les lundi 5 et mardi 6 novembre 2018, le Collège Notre-Dame de Jamhour a eu la joie d'accueillir un jeune écrivain français M. François-Henri Désérable, dont les oeuvres phares "Tu montreras ma tête au peuple", "Évariste" et "Un certain Monsieur Piekielny" ont fait le succès.

Inauguration du Nouveau Bâtiment au Collège Saint-Grégoire (09/10/2018)

Surprenant le regard du visiteur, le Collège Saint-Grégoire a pris, en cette année 2018, une envergure nouvelle, s’étendant en surface et en bâtiments afin de pousser plus loin son développement et offrir à ses élèves les meilleures structures et les équipements les plus innovants.

L’inauguration du Nouveau Bâtiment a rassemblé des acteurs du secteur éducatif au Liban, des parlementaires et des amis du Collège autour du recteur, P. Charbel Batour, du vice-recteur P. Denis Meyer et de la communauté jésuite de Jamhour.

Placée sous le patronage du gouverneur de la ville de Beyrouth, le juge Ziad Chbib, la cérémonie a débuté par le mot de bienvenue de la directrice déléguée du Collège, Mme Amale Barakat, qui a mêlé dans son discours la poésie à la couleur pour placer chacune des constructions de Saint-Grégoire dans les tonalités de la nature. [Consulter l’intégralité du mot]

Un film documentaire a ensuite retracé l’histoire du Collège de 1928 à 2018, passant en revue les développements, mais aussi les drames qui ont jalonné 90 années d’existence. (https://www.youtube.com/watch?v=wOLK_eKOufA)

Conférence du Dr Claude Comair à Jamhour (05.10.2018)

[5 octobre 2018, Centre culturel de Jamhour]

Diplômé en architecture de l’USEK puis en génie environnemental du Japon, Claude Comair a fondé en 1988 DigiPen en Californie, une école et une université spécialisée dans la technologie et l’intelligence artificielle. Il est également co-fondateur et « chairman » de Nintendo USA.

Homme avenant, d’une grande humilité, Claude Comair se présente au public de Jamhour en revenant sur son parcours scolaire. À grand renfort d’anecdotes sur la pédagogie telle qu’elle était appliquée de son temps dans les écoles, il conquiert le public en démontrant que l’échec scolaire peut mener à une vision différente des choses que l’on apprend.

Appliquant une didactique particulière, DigiPen aborde l’apprentissage par ses finalités. L’étudiant, à travers la conception d’un jeu vidéo par exemple, est amené à comprendre l’utilité des maths pures, de la physique, etc. Sa motivation serait le moteur des apprentissages. Mener à bien un projet dépend des connaissances que l’étudiant a acquises.

Le Recteur du Collège Notre-Dame de Jamhour décoré Chevalier dans l’Ordre des Palmes Académiques

Le P. Charbel Batour a reçu la décoration des mains de Mme Véronique Aulagnon, représentant l’ambassadeur de France M. Bruno Foucher.

Le samedi 16 juin 2018, le Collège Notre-Dame de Jamhour partageait l’honneur fait à son recteur au cours d’une cérémonie à la fois solennelle et privée rassemblant des officiels, diplomates, députés et ministres, des représentants de l’Institut français du Liban, du ministère de l’Education nationale, le père Boutros Azar secrétaire général des écoles catholiques au Liban, des pères de la communauté jésuite, des collègues ainsi que des amis et des proches du P. Batour. Inscrivant cette distinction dans le sillage de la traditionnelle collaboration culturelle franco-libanaise, le P. Batour a voulu vivre l’honneur qui lui est accordé avec toute l’institution, rappelant dans son allocution l’action des jésuites travaillant au Collège depuis 168 ans et présents au Liban dès la fin du XVIe siècle.

La cérémonie a débuté par l’allocution de Mme Véronique Aulagnon, Directrice de l'Institut français du Liban et Conseillère de coopération d'action culturelle. Avant de remettre sa décoration au P. Charbel Batour, elle s’est exprimée surtout pour rappeler que l’ordre des Palmes Académiques, la plus ancienne distinction accordée à un civil, est aujourd’hui remise au P. Charbel Batour à double titre, personnel et institutionnel, pour tout ce que la culture francophone doit aux institutions éducatives dirigées par les jésuites depuis près de deux siècles.

Saluant en P. Batour l’éducateur engagé, l’humaniste soucieux du bien commun, Mme Aulagnon a relevé l’importance des réseaux scolaires libanais pour la culture française et francophone. La France, par cette distinction, apprécie l’engagement du P. Charbel Batour à former, à travers les établissements jésuites au Liban, des citoyens défenseurs de l’ouverture culturelle. La France se reconnaît dans votre parcours, dans votre passion à apprendre et à comprendre tout en cultivant votre identité orientale, a-t-elle achevé.

Fête du Drapeau et de l’Indépendance (20 et 21 novembre 2017)

C’est pareil tous les ans, mais tellement différent !
Chaque pays a sur son calendrier un jour de fête nationale, mais notre 22 novembre semble, chaque année, porteur d’un message déterminant.

L’on a beau critiquer la dépendance de notre pays vis-à-vis de la politique internationale, les défaillances de la politique locale, le peu d’actions des organismes étatiques, etc., il n'en demeure pas moins dans notre inconscient collectif une fierté qui se réveille au dernier tiers du mois de novembre…

Une fierté que nous avons tout intérêt à faire durer les onze autres mois de l’année, une fierté qui doit se traduire en actions, en attitudes, pour devenir productive et digne d’espérance.

Message du Père Recteur: rentrée 2017

 

Le lundi 11 septembre 2017, le message du Père Recteur pour l'année 2017-2018, suivi de la messe de rentrée, a réuni dans l'église du Grand Collège l'ensemble de la famille éducative et administrative de Jamhour.

Dans son mot, le R.P. Charbel Batour S.J., après avoir souhaité la bienvenue aux nouveaux professeurs (une quinzaine entre le Collège Saint-Grégoire et le Collège Notre-Dame de Jamhour), a mis en avant le thème de l'année qui, à l'instar de l'année dernière, porte sur la communication, à cette différence qu'il traite du silence et de l'écoute comme condition de toute bonne communication (l'année 2016, le sous-thème était la parole). Le recteur a ainsi souligné l'aspect fondamental du pilier de la communication à savoir : "l'oreille qui écoute", ce qui semble relever du défi dans notre monde moderne hyper-connecté ou en tout cas aller à contre-courant de notre culture du bruit...

Dans le même ordre d'idées, le Père Batour a relevé la nécessité de la "conversion au silence" et ce dans tous les domaines de notre vie. Dans le cadre scolaire, quand l'élève en début de journée est invité à faire silence, c'est pour "entrer dans le silence de son corps" mais aussi pour mieux se préparer à écouter ses professeurs (faire silence "prédispose à écouter").

Mercredi 25 juillet 2017, pose de la première pierre de la chapelle Notre-Dame des Cimes

L’Espace Mélanie Freiha désormais dédié à Notre-Dame des Cimes… le coup d’envoi des travaux de construction a été donné le 25 juillet 2017 au cours d’une messe et d’une cérémonie qui ont rassemblé une centaine de personnes sur la belle colline de Hammana.  
La messe, célébrée par les R.P. Charbel Batour, Denis Meyer, Pierre Wittouck et Bernard Paulet, a religieusement résonné entre les pins. Dans son homélie le P. Batour a établi un lien entre les divers lieux dédiés à la Vierge Marie, Notre-Dame de la Consolata (Taanayel), Notre-Dame de la Strada (Tarchiche), Notre-Dame des Cimes et Notre-Dame de Jamhour. Il a également évoqué la mémoire de Mélanie Freiha (ancienne du Collège, accidentellement décédée à l’âge de 19 ans) qui demeure vive dans le cœur de sa famille et de ses camarades…

Fête du Collège 2017 : Parole et Vie

Samedi 6 et dimanche 7 mai à Jamhour

Samedi 6 mai 2017
  • Kermesse du CAS
  • Expositions artistiques
  • Activités sportives de l’ESA
Dimanche 7 mai 2017
  • 11h Messe solennelle
  • 12h Concert de la Chorale du Collège
  • Kermesse du CAS
  • Expositions artistiques
  • Activités artistiques de l’ESA
  • Championnat d’athlétisme
  • Tirage de la tombola du CAS
  • Spectacle de clôture « À la bonne heure »

 

Délégation du Collège Saint-Marc de Lyon… à Jamhour !

[Album photos]

Le lundi 24 avril 2017, le Collège Notre-Dame de Jamhour a eu la joie d’accueillir Mme Pascale Masson, directrice du Centre Saint-Marc de Lyon (faisant partie du réseau des établissements jésuites), M. Marc Bissuel, directeur adjoint du Lycée Général, ainsi qu’une délégation d’enseignants issus des 7 établissements du Centre (répartis un peu partout sur le territoire français). La rencontre avec les enseignants des cycles complémentaire et secondaire s’est déroulée au Grand Collège en présence des Révérends Pères Charbel Batour S.J. et Denis Meyer s.j.

Cette rencontre informelle et conviviale, placée sous le double signe de l’amitié franco-libanaise et du partenariat entre écoles jésuites, avait pour objectif le partage des expériences et pratiques pédagogiques mais aussi, comme l’a souligné Mme Masson, le désir de « faire vivre le réseau jésuite aux niveaux national et international », à travers, notamment, la mise en place d’un projet d’échanges d’élèves entre nos deux collèges.
Plusieurs sujets ont été abordés tels le dédoublement hebdomadaire de certaines matières, l’importance de la maîtrise de l’informatique et des sciences du numérique, les enjeux et difficultés de l’enseignement, la prochaine réforme du lycée à la rentrée 2018… La rencontre a été d’autant plus fructueuse que l’intervention de Mme Masson et M. Bissuel a été aussitôt suivie d’un échange direct entre le groupe Saint-Marc et les professeurs présents.

La journée de la Terre au Collège

[Album photos]

Les élèves de 2de ont célébré la Journée de la Terre1, le 12 avril 2017, avant le départ pour les vacances de Pâques.
En amont de cette journée de célébration, la préfecture des 2de avait organisé une randonnée dans les sentiers de la réserve de Barouk au mois d’octobre dernier ainsi qu’un concours de dessin interclasse sur le thème de la terre.

Le jour J, les élèves et leurs enseignants ainsi que l’équipe en charge de l’événement se sont d’abord rassemblés, vêtus de T-shirts verts spécialement conçus pour l’occasion, manifestant ainsi leur attachement aux valeurs écologiques. Ils se sont ensuite dirigés vers le hall Saint-Ignace pour partager un repas bio, avant de regagner leurs classes et visionner un film-documentaire et écouter les interventions de volontaires ou de professionnels d’institutions libanaises spécialisées dans l’écologie.

Pages