Le carnet de bord

 

I- CE QUE DISENT LES TEXTES OFFICIELS :

«  Le carnet de bord est indispensable aux élèves, parce qu'il garde des traces de leur travail et les conduit à penser leur synthèse finale, il est aussi un outil précieux pour les enseignants qui mesurent, grâce à lui, la qualité de la démarche et l'investissement de chaque élève » (brochure sur la mise en œuvre des TPE, publiée par le Ministre de l'Education, rentée 2000).

 

II- UTILITES DU CARNET DE BORD :

Le carnet de bord est un outil hybride qui trouve ses modèles dans des pratiques diverses : l'agenda (pour s'organiser dans la durée), le journal intime (pour garder les moments plus ou moins marquant du trajet personnel), le journal de bord (pour constituer une sorte de « boîte noire » où s'enregistre la vie d'un groupe), le registre de théâtre (pour garder une trace des dialogues et réunir les idées du groupe), le cahier de brouillon (les hésitations et les erreurs prouvent votre intelligence. N'effacez donc rien), le carnet d'enquête (pour recueillir les données et les sources d'information. C'est la mémoire de votre enquête) et le cahier de laboratoire (pour noter les résultats, les paramètres et les obstacles rencontrés). Ce carnet permet donc :

 

► La mise en mémoire d'un parcours (avec ses temps de recherche, d'hésitation et de décision).

► Le regroupement de toutes les idées sur un seul support.

► Le dialogue avec les membres du groupe et les enseignants.

► La prise d'engagement réfléchie et débattue.

► L'évaluation d'un travail sur un long terme.

(d'après I.Mimouni & S.Venot, Carnet de bord et TPE , Foucher, Paris, 2002)

 

III- MODE D'EMPLOI DU CARNET DE BORD :

Votre carnet de bord doit être régulièrement et soigneusement complété avec sincérité et rigueur. Vous préciserez :

► La date et les objectifs de la séance

► L'avancement du projet et les tâches réalisées

► Les sources documentaires (Auteur, Édition, Année, site Internet en précisant la date etc.). Notez les mots-clés et les idées principales

► Les personnes ressources sollicitées, les rencontres et les partenaires

► Les obstacles rencontrés et les problèmes résolus

► Les compétences et les connaissances acquises

► Les événements importants qui ont marqué votre travail

► Les idées qui vous semblent, pour l'instant, marginales, comme relevant de digressions

► L'organisation de la prochaine séance : décisions à prendre, tâches à réaliser, personnes à consulter, questions à poser, etc.

► Le bilan de clôture de chaque phase du projet

N.B : Prière de noter la bibliographie sur les dernières pages du carnet de bord.