La réalisation de la production finale

Printer-friendly version

1.    Définition et caractéristiques de la production finale

Votre travail de groupe doit aboutir à une production finale qui permettrait d'illustrer une réponse pertinente à la problématique.
La production finale doit être faisable, originale, modeste et adéquate. Ce qui ne doit pas  l'empêcher  d'être imaginative et soucieuse de mettre en valeur le travail accompli en attirant la curiosité des destinataires, par sa pertinence, son originalité et son adéquation avec le sujet traite et la démarche  suivie.
Elle peut  être : une maquette, un poème, un article dans un  journal, un dossier écrit, une expérience scientifique, une revue (édition spéciale), un livre (comme les livres de contes bien illustrés, grand format...), une séquence vidéo, des pages Internet, une affiche, une  représentation théâtrale, une adaptation théâtrale...

2.    Composantes de la réalisation de la production finale
La réalisation de la production finale dépend essentiellement de  trois composantes :

  • Définir la production : « on fait quoi ? »
    • Formulez  clairement votre proposition (brève, concise et précise).
    • N'oubliez  pas  que votre originalité démarquera votre groupe.
  • Fixer les objectifs : « quel est notre objectif ? Jusqu'où irons-nous ? »
    • Précisez les exigences que vous vous fixez.
    • Définissez des objectifs précis qui stimulent votre recherche sans la conditionner définitivement.
  • Tenir compte des contraintes : « dans quelles conditions ? »
    • Posez-vous les questions suivantes : avec qui ? Avec quoi ? En combien de temps ? Où ?
    • Soyez réalistes, vous devez tenir compte des moyens dont vous disposez, des personnes ressources et de leurs points forts, du temps que vous ayez pour faire aboutir votre projet

N.B
a)    Eviter la tentation de se limiter à bâtir des dossiers thématiques, purement compilatoires, sans véritable recherche personnelle, ce qui trahirait l'esprit des TPE.
b)    Inventer, pour cela il vous faut : fouiller le réel tel qu'il est, inventorier (établir un inventaire), proposer de nouveaux classements, établir de nouveaux rapports, transposer, procéder par analogie.
c)    Créer : le créateur est un magicien. Il  tire du néant, il est lui- même à l'origine de ce qu'il crée et lui confère ainsi son originalité. L'original  est différent, il sert de modèle à celui qui veut le recopier, et ne saurait être rapporté à un groupe déjà défini. Il n'y a donc pas d'école de la création.