Les pères jésuites

Les pères jésuites

برنامج الرياضات والنشاطات اليسوعيّة - لبنان - 2017

برنامج الرياضات والنشاطات اليسوعيّة - لبنان - 2017

Obsèques du T.R.P. Peter-Hans Kolvenbach, S.J.

Mercredi 30 novembre 2016, église Notre-Dame de Jamhour

[Album photos]

D’une envergure humaine impressionnante, Néerlandais au service de l’Orient, homme de dialogue et d’ouverture religieuse, le P. Peter-Hans Kolvenbach* s’est éteint à Beyrouth, le samedi 26 novembre 2016, dans sa 88e année.

Les funérailles en l’église Notre-Dame de Jamhour étaient imprégnées de solennité majestueuse pour celui qui fut un modèle d’humilité.
Ils étaient très nombreux à s’associer à la messe des funérailles pour un dernier adieu, un dernier hommage au Père Kolvenbach, un homme profondément engagé envers la communauté arménienne libanaise et envers le Liban plus globalement.

Le Provincial de la Compagnie de Jésus au Proche-Orient et au Maghreb le R.P. Dany Younes a remercié tous les présents et exprimé sa gratitude envers ceux qui se sont associés à cette messe d’adieu. « Chacun connaissant la place qui lui est réservée dans le cœur et l’esprit du P. Kolvenbach ».

Annonce

Le samedi 26 novembre 2016, le TRP Peter-Hans Kolvenbach S.J.* s’est éteint à Beyrouth.
Supérieur Général de la Compagnie de Jésus de 1983 à 2008, le Père Kolvenbach a beaucoup donné pour le Liban et pour le Proche-Orient. Il a été particulièrement lié à la communauté arménienne de notre pays.
La messe des funérailles sera célébrée en présence du nouveau Père Général Arturo Sosa, S.J., en l’Eglise du Collège Notre-Dame de Jamhour, le mercredi 30 novembre à 15h00. Le Père Peter-Hans sera inhumé dans le cimetière du Collège.
Ce jour-là, toutes les Écoles Jésuites au Liban seront fermées pour un jour de deuil et de prière.
Nous confions le P. Peter-Hans à la prière de toute la communauté du Collège Notre-Dame de Jamhour et à celle de toutes nos écoles au Liban.

P. Charbel Batour, S.J.
Recteur des Écoles
Jésuites au Liban

La Croix : Le pape salue la « fidélité intègre » de l’ancien supérieur des jésuites

Le pape François a envoyé dimanche 27 novembre, un télégramme assurant de ses condoléances « les plus vives » pour la mort du P. Peter-Hans Kolvenbach, ancien supérieur des jésuites, a annoncé le Bureau de presse du Saint-Siège lundi 28 novembre. Âgé de 88 ans, le Père Kolvenbach avait dirigé la Compagnie de Jésus de 1983 à 2008.

Dans un télégramme, adressé au P. Arturo Sosa Abascal, actuel supérieur général de la Compagnie de Jésus, il évoque « la fidélité intègre » du P. Kolvenbach « au Christ et à son Évangile ». Il salue aussi son « engagement généreux » et son « esprit de service » dans l’exercice de sa charge « pour le bien de l’Église ». Le Pape invoque « la paix éternelle pour son âme ». Il souligne qu’il sera « spirituellement présent » aux obsèques de son ancien supérieur général. Le P. Kolvenbach est décédé samedi 27 novembre au Liban.

Christus : Hommage à Peter-Hans Kolvenbach s.j.

Décès de Peter-Hans KOLVENBACH, jésuite et supérieur général de la Compagnie de Jésus de 1983 à 2008

Le P. Peter-Hans Kolvenbach, jésuite et supérieur général de la Compagnie de Jésus de 1983 à 2008 est mort à Beyrouth ce samedi 26 novembre. Professeur de linguistique et maître spirituel, il est l’auteur d’un livre publié chez Lessius (collection « Au singulier ») en 1998 intitulé Fous pour le Christ, Sagesse de Maître Ignace. Mais il avait aussi écrit plusieurs articles pour Christus. En sa mémoire, nous vous proposons quelques lignes suggestives d’un article sur les mots de la prière, publié en 1995 (« Le poids des mots dans la prière », Christus 168, p. 480). Que ces mots nous aident à partager la foi et la sérénité qui l’animaient.

L'Orient-Le Jour : Hans-Peter Kolvenbach, au service de Dieu et des hommes

 

Michel HAJJI GEORGIOU 29/11/2016

Un grand esprit, d'une stature humaine et académique en tout point exceptionnelle, nous a quittés samedi. Le père Peter-Hans Kolvenbach s.j., préposé général des jésuites de 1983 à 2008, est décédé samedi à quelques jours de son 88e anniversaire, à Beyrouth où il vivait – à la résidence des jésuites, à Achrafieh – depuis qu'il avait quitté le gouvernement de la Compagnie de Jésus.

De nationalité néerlandaise, de rite arménien, le père Kolvenbach était un humaniste et un homme de dialogue – il connaissait la valeur de la paix, ayant été témoin, durant la Seconde Guerre mondiale, de cette immanence de l'enfer sur terre, de toutes les horreurs perpétrées au nom des idéologies, de la démagogie, du populisme et du totalitarisme.

La Croix : La mort du P. Kolvenbach, jésuite dans l’âme

Bruno Bouvet, le 27/11/2016

Préposé général de la Compagnie de Jésus de 1983 à 2008, le P. Peter Hans Kolvenbach est décédé samedi 26 novembre, quatre jours avant son 88e anniversaire.

Ce Néerlandais d’origine avait su restaurer des liens de confiance entre les jésuites et le Vatican.

Six semaines après l’élection du P. Arturo Sosa à la tête de la Compagnie de Jésus, c’est une autre page majeure de l’histoire des jésuites qui s’est tournée ce week-end : le P. Peter Hans Kolvenbach, qui fut préposé général des jésuites de 1983 à 2008 avant d’être remplacé par le P. Adolfo Nicolas, est décédé samedi 26 novembre à Beyrouth, la capitale libanaise où ce prêtre de rite arménien d’origine néerlandaise a vécu et enseigné pendant vingt-cinq ans. Il allait célébrer ce mercredi son 88e anniversaire.

Outre qu’elle constitua une surprise pour de nombreux observateurs, son élection, le 11 septembre 1983, comme 29e successeur de Saint Ignace, intervint dans un contexte chahuté : son prédécesseur, le Basque Pedro Arrupe (1907-1991), fervent promoteur de la justice sociale et du combat contre la pauvreté entretenait des relations extrêmement difficiles avec Rome, marquées du sceau de la défiance et du soupçon. Au point que le pape Jean-Paul II décida de nommer un délégué pontifical, lorsque le P. Arrupe fut victime d’une thrombose cérébrale, ce qui a été perçu par certains comme une intrusion dans le processus électoral des jésuites.

A Great Man Has Died: Peter-Hans Kolvenbach, R.I.P.

America The National Catholic Review
James Martin, S.J. | Nov 26 2016

Word has reached the Jesuit Curia in Rome that a great man has died. Peter-Hans Kolvenbach, S.J., the Superior General of the Society of Jesus from 1983-2008 has died in Beirut. After a tumultuous few years under the papacy of St. John Paul II, Father Kolvenbach restored a sense of equilibrium between the society and the Vatican, with a deft and diplomatic hand. What the society owes him, then, is beyond measure.
But for me the most moving part of his generalate came in how he left it. He was the first Jesuit Superior General to resign, and many say his resignation paved the way for Pope Benedict XVI's resignation. After he was replaced by Father Adolfo Nicolás, he was asked what he would do next. Whatever my superiors ask me to, he said.

Semaine jésuite 2016 : Les Jésuites et l'art

Lundi 28 novembre

10h30
Ouverture de la Semaine Jésuite au Petit Collège [Album photos]
Inauguration des travaux des 7e

12h10
Ouverture de la Semaine Jésuite au Grand Collège
Inauguration de l’exposition des 4e et 3e, Galerie P. Charvet
Inauguration de l’exposition des travaux des 6e, Couloir du Silence

Pages