Les lauréats de l’IENA à l’honneur

[Samedi 25 novembre 2017] Conférence de presse autour du Smart pillow, projet de quatre élèves de 1re qui a remporté la médaille d’or du concours International Trade Fair Ideas, Nuremberg.

Projet réalisé par : Charles Farah, Fidel Amine, Georges Haddad, Peter Abi Khalil, élèves en 1re S

Le Liban n’est pas la rivière d’ordures qui a fait la une de la presse internationale en 2016, il n’est pas non plus réduit au souvenir de 17 années de guerres non achevées, il n’est pas que corruption et combines abjectes…

Le Liban, ce sont des travailleurs honnêtes, des penseurs, des artistes, des sportifs, des inventeurs, des innovateurs, des personnes actives et engagées, des jeunes passionnés et fougueux… C’est à ce Liban-là que le Collège destine les générations qu’il éduque.

Après le succès remporté à la International Trade Fair Ideas, le sponsor des équipes jamhouriennes - la Bank of Beirut, a tenu à marquer ce succès au cours d’une conférence de presse.

M. Sadek Bark, coordinateur des laboratoires de technologie, et principal acteur de ce projet, a pris la parole en premier pour placer la technologie dans son contexte historique, puis progressiste et futuriste. Il a rappelé qu’à l’origine la technologie naît dans un rêve et s’épanouit de l’imagination. M. Bark a indiqué également le rôle du Collège, qui a saisi l’importance de l’innovation et de la technologie pour développer ce potentiel chez ses élèves et investir dans les équipements nécessaires. [Lire l’intégralité de l’intervention plus bas].

Les lauréats : Charles Farah, Fidel Amine, Georges Haddad, Peter Abi Khalil ont présenté les fonctionnalités de leur invention : ainsi, il s’agit d’un coussin intégrant un boîtier électronique permettant de surveiller le rythme des battements cardiaques du dormeur, son pouls, sa tension artérielle... Il affiche les résultats médicaux directement par une application sur le portable du dormeur. En cas de problème, le smart pillow est capable d’envoyer une alerte aux proches ou au service d’urgences le plus proche, donnant même la localisation GPS du malade.

Dans un registre plus décontracté, le smart pillow est capable de diffuser de la musique, de faire fonction de réveille-matin. [Lire l’intégralité de l’intervention].

M. Radwan Cheaib, Directeur de l’Association Nationale pour la Science et la Recherche (National Association for Science and Research), s’est exprimé en soulignant le concours de trois volontés qui ont mené les élèves à la 1re place. La volonté du Collège, qui a déjà présenté plus de 20 projets brevetés, et offert 3 médailles au Liban. La 2e volonté, celle du sponsor, dont les investissements dans des projets pareils sont prometteurs pour le Liban. Et enfin la troisième volonté est celle de l’Association Nationale pour la Science et la Recherche, qui, depuis 2004, a présenté près de 1000 projets à divers concours. Il faut préciser, ajouta-t-il, que le Liban a été le 1er pays à mettre en compétition des élèves face à des universitaires ou des professionnels. [Lire l’intégralité de l’intervention].

 

M. Georges Awad, Directeur de la Banque de Détail et du Réseau à la Bank of Beirut, a mis l’accent sur une vision commune afin d’investir dans des projets portés par de nouvelles générations. L’atout majeur qui a permis aux jeunes élèves de réaliser ce projet est la convergence de visionnaires à la tête des institutions comme Jamhour et la BOB. Il  a exprimé sa confiance envers les élèves qui ont démontré que notre pays regorge de potentiel et de talents. La BOB s’engage à développer des projets visant l’essor de notre société et œuvre concrètement à épauler les innovateurs, les créateurs et les génies de notre pays. [Lire l’intégralité de l’intervention].

Le R.P. Charbel Batour, recteur du Collège, celui aussi qui a su inspirer la recherche en donnant toute la liberté à la créativité, a salué les efforts de chacun des acteurs de ce projet. Il s’est ensuite adressé aux élèves à qui il a témoigné de son appui et de sa fierté. Mais la fierté peut mener à l’orgueil et à la dispersion… Le Collège a donné l’opportunité à ses élèves de rejoindre les meilleurs sur le plan international, mais il ne faut pas s’arrêter là, la route est longue, insista-t-il, et la concurrence féroce dans les mondes académique et professionnel. Il n’y a que les meilleurs qui arrivent à se faire une place, le Collège vous a beaucoup donné, il vous reste à accomplir le meilleur. Nous avons foi en vous pour le Liban, dit-il en conclusion. [Lire l’intégralité de l’intervention].

La conférence de presse s’est achevée autour d’un vin d’honneur qui a rassemblé les lauréats et leurs familles avec les divers acteurs de ce succès. Le prochain rendez-vous tournera autour d’un projet de commercialisation, il en est déjà question, nous y reviendrons certainement…

Propos recueillis par NC - BCP