L'Orient-Le Jour : Internet perd sa majuscule

Printer-friendly versionSend by emailPDF version

La Seize - OLJ - 01/06/2016

C'est à partir d'aujourd'hui, mercredi 1er juin, que le bouleversement aura lieu : le Stylebook de l'agence Associated Press, bible grammaticale, orthotypographique et linguistique pour la presse anglo-saxonne, sort son édition 2016, dans laquelle le mot Internet perd sa majuscule et, pour certains, ses titres de noblesse. Un événement important puisque l'écriture exacte d'un nom propre, sa définition et son utilisation, décidées par l'agence de presse, deviennent la norme journalistique qui va jusqu'à influer sur les dictionnaires.

Pour Thomas Kent, rédacteur en chef adjoint d'AP, le terme, très contemporain et très usité, « devient complètement générique, comme "électricité" ou "téléphone" ». Il ajoute : « Pour les plus jeunes, internet a toujours été là, comme l'eau. » Le mot web subira le même sort. Avec internet, ils deviennent ainsi des noms communs. La définition du terme, avec ou sans majuscule, reste toutefois et bien évidemment la même.