L'Orient-Le Jour : Les écoles catholiques réitèrent leur refus des six échelons et font leur autocritique (XXVIe Colloque annuel)

Printer-friendly versionSend by emailPDF version

Liban > Les écoles catholiques réitèrent leur refus des six échelons et font leur autocritique (XXVIe Colloque annuel)

Le recteur du Collège de Jamhour propose la création d’un fonds national chrétien pour l’éducation, et encourage certains établissements à fusionner.

Anne-Marie El-HAGE | OLJ - 04/09/2019

Les écoles catholiques au Liban ont une nouvelle fois réaffirmé leur rejet de la grille des salaires accordée aux enseignants en août 2017 et plus particulièrement des six échelons exceptionnels qui entraîneront inévitablement d’importantes hausses de salaires et donc d’écolages.[..]

Lors de leur 26e colloque annuel sur le thème « Éduquer ensemble » qui a entamé ses travaux hier au Collège Notre-Dame de Louaizé à Zouk Mosbeh, les écoles catholiques n’ont pas manqué de malmener les autorités, comme elles ont pris l’habitude de le faire à la veille de chaque rentrée scolaire depuis l’adoption de la loi sur l’échelle des salaires. Une loi qu’elles estiment inique et mal étudiée et qui a plongé l’enseignement privé dans une grave crise.

Raï accuse les politiciens d’avoir mis dans leurs poches les caisses de l’État
« Nous demandons à l’État de prendre ses responsabilités et d’assumer les six échelons exceptionnels », a martelé pour l’occasion et pour la énième fois le patriarche maronite, [...]

 

Une restructuration en dix points
L’intervention du père Charbel Batour, recteur du Collège Notre- Dame de Jamhour et membre du conseil exécutif du SGEC-L, a incontestablement constitué le clou de l’événement. [...]