L'Orient-Le Jour : Aux jeunes du Liban

Printer-friendly versionSend by emailPDF version

Nos Lecteurs ont la Parole > OLJ / Par Hyam MALLAT, le 21 septembre 2020

Une pensée pour les victimes du 4 août et leurs familles.

Le 4 août 2020, à 18h07, la vie continue de se frayer un chemin parmi les temps difficiles que traverse notre pays. La crise économique qui ne cesse de s’aggraver, le Covid-19 qui nous empêche de vivre normalement, la crise politique qui nous empêche d’avancer et de progresser.

Ce jour-là, chacun faisait ce qu’il avait à faire : quelques-uns travaillaient, d’autres étaient sur les routes, certains étaient tout simplement dans leur maison. Aussi, à ce moment-là, une équipe de pompiers était en train d’éteindre un feu qui avait débuté au port à 17h50. Ce qu’on avait tous en commun à ce moment-là, c’est qu’on ne savait pas ce qui se passerait dans la minute qui suivrait.

À 18h08, le chaos absolu.

...