L'Orient-Le-Jour junior : jeudi 24 mai 2012 : La fête du MEJ au Liban

Printer-friendly versionSend by emailPDF version

650 membres du Mouvement eucharistique des jeunes* ont participé à un rassemblement annuel, le 29 avril, pour célébrer

leur appartenance au MEJ et renouveler leur engagement.

Chansons, cris de joie, applaudissements...

[article en pdf 236kb]

L'effervescence se faisait sentir, dès le matin, à l'arrivée des jeunes au Collège des Frères Maristes à Champville, qui a accueilli les invités à la fête nationale du MEJ. Ils venaient de 10 écoles catholiques au Liban, impatients de retrouver d'autres mejistes, et de vivre une journée de joie et de partage.

« Nous avons voulu, cette année, une journée dynamique et festive, afin de mieux faire connaître le MEJ aux parents de nos jeunes, explique Rony Sayah, responsable du MEJ au Liban. Au programme : danses, spectacles, jeux d'équipes, célébration eucharistique, jeux gonflables, ATV, tours de magie et mini-concert, ainsi que des temps de prière. »

Une journée mouvementée

Les jeunes ont eu l'occasion de discuter de certaines problématiques sociales. Les TA (Témoins Aujourd'hui/13-15 ans) ont cerné les défis qui nous empêchent de vivre les droits de l'homme en société : intimidation, esclavage, pauvreté, guerre. Les ES, EA (Équipes Espérance et Apostolique/15-20 ans) ont réfléchi au rôle qu'ils peuvent jouer pour être des agents de justice dans la société.

Autres moments forts : la parade du groupe « Blazin'Beat », les tours enchanteurs de « Ramy le magicien » ainsi que le concert donné par Roland M. avec la participation de Stéphanie Jabre qui, par leurs chansons, ont sensibilisé les jeunes à croire en eux, en la vie, les invitant à vivre le bonheur.

 

L'engagement dans un mouvement

« Il est important que les jeunes s'engagent dans des mouvements de jeunesse, souligne Rony Sayah. Cet engagement leur donnera joie de vivre et épanouissement. Les mouvements éducatifs aident le jeune à bâtir sa personnalité, à découvrir ses talents. C'est l'un de nos objectifs au MEJ. Le MEJ aide à la croissance humaine et spirituelle du jeune. Le jeune apprendra à discerner la présence de Dieu dans sa vie, et à en témoigner. Il trouvera des réponses aux nombreuses questions qu'il se pose. Le MEJ est un véritable tremplin pour la vie. »

 

Échos des jeunes

  • Ce que je préfère au MEJ, c'est la vie d'équipe. On apprend beaucoup en vivant ensemble. Perla Hayek, 14 ans.
  • J'ai participé aujourd'hui à ce temps fort de la vie du mouvement parce que j'y suis engagée pleinement. C'est beau de se retrouver avec des mejistes d'autres centres et de voir que nous partageons le même esprit. Joyce Waked, 13 ans.
  • Le MEJ, c'est ma deuxième famille. La vie de groupe y est géniale. J'ai participé à cette fête pour retrouver mes amis. Yara Rahi, 14 ans.
  • Chaque année j'attends ce rassemblement. J'aime ce que je vis au MEJ : partage, moments de prière, fêtes, sorties. J'approfondis ainsi ma foi et ma connaissance de Dieu. Tracy Sakr, 13 ans.
  • Au MEJ, je vis des moments de partage et de prière personnelle, que je n'ai pas l'occasion de vivre dans mon quotidien. Découvrir aujourd'hui la dimension nationale du mouvement m'a fait plaisir. Mélissa Aad, 13 ans.

 

Stéphanie JABRE

 

* Le Mouvement eucharistique des jeunes (MEJ) a pour but d'aider les jeunes, de 7 à 20 ans, à grandir humainement et spirituellement.

Contact : en.mej.liban@hotmail.com.