Cérémonie de départ de la Promo 2019

Cela fait des années qu’ils l’attendent, cette cérémonie, l’imaginent, la vivent en rêve et puis un jour… la voici !
La cérémonie de départ de chaque promotion de Terminale revêt quelque chose de particulier. La version 2019 apporte, comme ses précédentes, son lot d’émotions, de promesses, d’espoirs et ses nombreux projets.

Sanglés dans leurs beaux complets sombres pour les garçons, élégantes et haut perchées pour les demoiselles, ils prennent conscience tout à coup que leur parcours scolaire s’achève alors qu’il leur semblait si long il y a quelque temps encore.

Les nombreux parents, fiers et émus, célèbrent aussi l’envol de leur enfant.
Parmi eux, on en trouve qui sont soulagés d’en avoir fini avec l’école là où d’autres, trop occupés à immortaliser l’event, en oublient de le vivre réellement et d’en apprécier chaque minute. Il y a aussi ceux qui cherchent leur enfant des yeux, ces mêmes yeux qui ont pleuré quand il a passé la porte de la division des 12e, 13 années auparavant.

La cérémonie prend tout à coup une tournure officielle avec l’arrivée du président de la République S.E. le Gal Michel Aoun et de la Première dame, venus pour la 2e année consécutive au titre de grands-parents.

La cérémonie peut alors débuter.

Le P. Denis Meyer S.J., Vice-Recteur, a guidé la prière mariale par la lecture d’un psaume et du passage de l’évangile de saint Luc sur la visitation. Dans son mot à la promotion, il a appelé chacun à entrer dans le silence de la présence du Seigneur en faisant place à l’autre dans notre vie. Ce que l’on devient, on le doit à notre propre travail, mais surtout aux autres et à l’autre.

Mme Marie-Madeleine Chebli, préfet de Terminale, a accueilli les présents avec des mots à la fois touchants et solennels et, s’adressant au président Aoun, elle a rappelé son attachement à la culture du dialogue et de la paix, valeurs intrinsèquement liées à l’éducation jésuite et portées par les jeunes de la promo 2019.

Le discours de promo, prononcé par Joy Bejjani (SV2) au nom de tous ses camarades, s’est orienté vers le thème du départ, du souvenir et des attentes… Particulièrement reconnaissante envers le Collège et  ses éducateurs, elle a mis au jour la maturité d’une génération engagée envers son prochain.

L’intervention du Recteur P. Charbel Batour S.J., tant attendue des parents et de la Promo, s’est articulée autour du thème du passage et de la transition entre passé et avenir. Il a rappelé l’importance des acquis académiques tout en soulignant la nécessaire créativité, tout cela étant le fruit du travail, de la persévérance et de l’inventivité. Au-delà de ces compétences, le P. Batour a appelé ses élèves à oser inventer ou produire tout en gardant au cœur de leurs vies les valeurs humaines qui sont les nôtres.

Vint enfin le tour du parrain de la Promo de prendre la parole. M. Sélim Bassoul (promo 76, PDG de Middleby Corporation et fondateur de Bassoul Dignity Foundation) s’est adressé à la promo 2019 en effectuant un saut dans son passé d’élève en difficulté. En effet, Bassoul s’est remémoré ses années de collège avec leurs lots de mauvais souvenirs et de médiocres résultats. Tout cela pour montrer aux élèves de la promo 2019 combien un échec peut enseigner la persévérance et combien certaines rencontres peuvent changer le cours d’une vie. M. Sélim Bassoul a tenu à saluer le rôle du P. Jean Dalmais S.J., qui a été le premier à reconnaître une personne de valeur dans le jeune qu’il était. Il n’a pas oublié non plus la prophétie du P. Madet S.J. faite à son père : « Sélim ira loin, tout le monde parlera de lui ».
Inutile de rappeler le parcours exceptionnel qui a succédé à cette scolarité chaotique… Bassoul a quand même gagné de son passage à Jamhour un profond sens de l’amitié et un attachement indéfectible au Liban. Un dernier conseil à la Promo : « la patience, la persévérance et l’humilité, la réussite ne va pas avec l’arrogance et la prétention… ».

Les interludes musicaux, assurés par la chorale et l’Orchestre Notre-Dame de Jamhour, étaient chargés d’émotion, portant la musique au fond du cœur de chacun.

Avant la remise des diplômes à la promo, Élie Hachem (SG3) a offert au président de la République (son grand-père) une toile de peinture représentant le cèdre du Liban, réalisée par le P. Denis Meyer S.J., Vice-Recteur.

Enfin, la remise des prix, du fanion et des diplômes s’est poursuivie jusqu’à 20h. Puis, pour clôturer festivement la cérémonie, l’assemblée s’est retrouvée sur le plateau d’hébertisme, laissant éclater sa joie.

Bonne route aux 270 élèves de la promo 2019 !

N.C. - BCP
[15 juin 2019]