Nous du Collège n°284, février 2016

Printer-friendly versionSend by emailPDF version

[Nous 284 (entier) : version consultable en ligne, cliquez]
(version compatible PC & smartphone)

Nous du Collège n°284, février 2016

-------

Éditorial : Vivre ensemble

Au CNDJ nous vivons ensemble des années entières pour pouvoir enfin dire « Nous du Collège » et raconter notre Nous du Collège. Comme tout usage fréquent d’une expression ou d’un titre comme le Nous, ce titre que nous donnons à notre périodique biannuel risque de perdre son poids et sa signification profonde. Un élève, un professeur ou un parent ne serait guère en cohérence avec l’esprit du CNDJ si jamais il ou elle dit : Je du Collège. Autrement dit, Jamhour ne peut être qu’une identité de « Nous », une identité forgée par une communauté multiple et de différentes générations. Le numéro présent de notre « Nous » n’est qu‘une séquence de cette histoire qu’on ne cesse d’écrire d’une génération à l’autre et qui ponctue notre vivre ensemble. Notre vivre ensemble nous permet de parler du Nous du Collège ; notre Nous du Collège rend témoignage à notre vivre ensemble.
Les activités que couvre le numéro présent disent quelque chose de l’effort qui se déploie à l’école pour que notre vivre ensemble soit productif et bénéfique. La vie grouille dans notre établissement et dans le coeur de nos élèves. Elle se manifeste sous ses différentes formes : scolaire, pédagogique, sportive, spirituelle, culturelle, musicale, sociale, technologique… Toutes montrent à quel point notre vie ensemble est valorisante et revêt une importance capitale pour chacun d’entre nous.
Ainsi le Nous ne peut se réduire à une série d’images… les images qui intéressent de prime abord tout lecteur ne sont que quelques traces éphémères d’une vie aussi riche que cachée ! Le Nous excède même tout mot écrit, tout texte rédigé, toute opinion exprimée et tout récit, car la parole qui est à l’origine du « Nous » est le fruit d’une rencontre entre des personnes concrètes et réelles qui vivent ensemble et partagent un même espace, une même éducation et un même temps ! Ce document que tout lecteur a entre les mains transmet des bribes d’espace et de temps communs qui ont conditionné les multiples rencontres qui constituent notre vie commune au CNDJ.
Pour promouvoir davantage cette vie et pour améliorer la qualité des rencontres qui la ponctuent, plusieurs projets ont vu le jour ou sont sur le point de le faire :

  1. Depuis quelques mois l’espace du Collège s’est étendu davantage avec l’acquisition d’une colline dans les hauteurs de Hammana qui sera notre troisième campus après ceux de Jamhour et d’Achrafieh. Cet espace qui sera consacré aux différentes activités de la jeunesse est baptisé Espace Mélanie Freiha. C’est notre manière à « Nous » de transformer le deuil et la souffrance dans notre communauté en un projet de vie dont bénéficieront des générations à venir qui auront à perpétuer cette histoire du vivre ensemble propre aux jamhouriens.
  2. Suite à une série de succès technologiques de nos élèves au cours de ces dernières années, le Collège cherche à promouvoir davantage le secteur technologique. Nous comptons développer nos laboratoires technologiques pour donner à nos élèves la possibilité de découvrir leurs talents dans ce domaine et leur donner la chance de suivre une filière axée sur les sciences appliquées. L’idée d’une Jamhour Hill fait petit à petit son chemin sur la colline.
  3. La préservation, l’entretien et le développement des espaces verts nous tiennent à coeur. Un comité a été constitué au cours de cette année pour prendre soin de notre forêt, notre patrimoine écologique étant un des signes distinctifs de notre site. Nous voulons embellir nos espaces verts, reboiser davantage notre forêt et prendre systématiquement soin des différents aspects de l’entretien forestier. Des parents d’élèves, des professeurs et notre service de l’intendance oeuvreront ensemble pour garder Jamhour vert par contraste avec un pays où la forêt de béton s’étend à une vitesse galopante.
  4. En cours aussi, plusieurs projets en lien avec l’usage de l’énergie au Collège. Nous avons l’intention d’utiliser davantage l’énergie solaire afin de réduire, autant que faire se peut, l’usage de produits polluants comme le mazout et autre. Cela nous aidera par ailleurs à réduire notre facture d’électricité combien élevée et nous permettra de vivre dans un environnement plus sain.
  5. D’ici la fin de l’année, tous les anciens bus de l’école seront remplacés par d’autres neufs. Bientôt le bus bleu va disparaître pour céder la place à un bus plus confortable, moins polluant et de consommation moins élevée.
  6. S’imposant à nous, un autre projet demeure embryonnaire pour le moment. Nous sommes sur le point de constituer un comité dont la tâche principale sera la levée de fonds et le développement du Collège. À l’instar de ce qui se passe dans plusieurs pays du monde, nous allons mobiliser la communauté de Jamhour et ses amis au Liban et ailleurs pour assurer un fonds nécessaire à l’avenir de l’institution et à la poursuite de sa mission éducative et humaine. Nous comptons répertorier tous les anciens, les parents et les connaissances du Collège pour soutenir les finances du Collège.
  7. Baptisée Comité de l’Orientation, une équipe formée de notre service d’orientation, de quelques parents d’élèves et des préfets du secondaire assure la tâche aussi bien difficile que nécessaire de mieux encadrer nos élèves dans leur orientation universitaire et professionnelle. Postuler aux différentes universités, s’y prendre bien à l’avance, écrire des lettres de recommandation, se préparer aux différents types d’examens, tout cela fait partie des tâches déjà entreprises par ce comité.

Voilà quelques lumières jetées sur notre vie scolaire. Tous nos projets réalisés ou en cours de réalisation visent une meilleure qualité de vivre ensemble et un meilleur service dispensé à nos jeunes. Que Notre Dame de Jamhour continue de bénir notre communauté et qu’elle renouvelle en nous le désir d’être au service de la jeunesse de notre pays.
 

Charbel Batour, S.J.
Recteur