Production des élèves

Printer-friendly versionSend by emailPDF version

Productions d’élèves

“Il faut avec les mots de tout le monde écrire comme personne.” (Colette, 1873-1954). Que l’on écrive pour s’évader ou pour transfigurer le réel, pour émouvoir ou pour faire réfléchir, pour dénoncer ou tout simplement pour exprimer son moi profond, l’acte d’écrire a ceci d’ineffable qu’il signifie toujours plus que ce que les mots disent (ou veulent dire)… C’est dans ce sens que l’on peut parler non seulement d’une entreprise ou signature personnelle (chaque auteur a son style propre), mais aussi d’un art d’écrire. Et qui dit art dit création, invention, innovation…
Dans cet onglet consacré aux productions (libres) d’élèves, nous vous invitons à plonger dans un univers où se côtoient réel et imaginaire, prose et poésie, merveilleux et fantastique… Vous pouvez consommer sans modération ces écrits sans “additifs” (seules les erreurs d’orthographe ont été corrigées; les enseignants n’ont ni ajouté ni réécrit des passages) ni “arômes artificiels” (les productions sont dépourvues de clichés, de lieux communs). Laissez-vous porter et emporter au gré des mots, des images, des personnages; laissez-vous griser par l’aventure de la lecture qui, au détour d’une page, vous fait miroiter de lointains rivages; osez vous laisser surprendre par les rebondissements d’un conte ou d’une fable; osez, l’espace d’une histoire, redevenir enfant; rappelez-vous cette morale clôturant Le Pouvoir des fables de La Fontaine :
Au moment que je fais cette moralité,

Si Peau d'âne m'était conté,
J'y prendrais un plaisir extrême,
Le monde est vieux, dit-on : je le crois, cependant
Il le faut amuser encor comme un enfant.