CIO_Orientation

Le CIO est accessible aux élèves de la 4e à la Terminale.

Pour l’Information (CIO_information), il assure la gestion des dossiers universitaires et les inscriptions aux examens universitaires ainsi que la présentation des perspectives universitaires et professionnelles.
Quant à l’Orientation (CIO_orientation), elle s’inscrit dans le cadre plus vaste de l’Accompagnement personnalisé, où l’on enseigne les compétences transversales et où l’on propose des parcours d’orientation réfléchie.

CIO : "Gestion du temps de l'élève"

Gestion du temps de l'élève

Jamhour, septembre 2018

Chers parents,

En 1re comme en 2de, s’il n’est pas suivi d’un temps d’assimilation et d’application à la maison, le travail effectué à l’école par l’élève reste incomplet. Cette constante se pose de manière encore plus accrue dans le cycle secondaire à partir de la 1re.

Recommandations parents Seconde : Pour un meilleur choix des matières de spécialité en avril-mai 2019

Quelques recommandations à l’attention des parents des élèves de Seconde

  • Avec la nouvelle réforme, votre contribution à l’orientation de votre enfant devient indispensable.
  • En effet, celui-ci a tendance à se focaliser sur ses résultats scolaires à court terme et en oublie l’objectif fondamental à savoir, son avenir universitaire et professionnel.
  • Les quelques modules d’orientation en classe et les deux entretiens individuels dont il bénéficie avec son conseiller d’orientation restent insuffisants s’ils ne sont pas assortis d’un suivi régulier à domicile.
  • De la page 10 à la page 13 de son cahier d’accompagnement personnalisé, vous trouverez un plan d’orientation de la 2nde à la Te divisé en 4 étapes. A l’issue de chaque étape, un dialogue avec vous s’impose et les grandes lignes de son contenu y sont indiquées. Vous constaterez d’ailleurs que votre signature et la sienne y sont requises.
  • Pour cette année de 2nde, un travail de recherche lui a été donné depuis le début de l’année

CIO : Concours de Culture générale en Seconde (2018-2019)

Féliciations à l'équipe de la Seconde 5 classée première au tournoi de culture générale pour l’année 2018-2019.

Concours de culture générale en Première (2018-2019)

Le plus enthousiaste n’est pas celui qu’on pense.

Je ne reviendrai pas sur les objectifs du concours de culture générale lancé pour la première fois l’année passée en Seconde (2017-2018) (Cf. article de Jean-Vladimir el Khoury). Nous avons voulu réitérer l’expérience en Première, avec au départ la crainte d’un faible taux d’adhésion. Une participation individuelle, prise sur le temps de la récré, et de surcroît facultative, ne risquerait-elle pas de décourager les élèves ? Ajoutons à cette inquiétude la perspective d’un travail supplémentaire : composer les questions et corriger les épreuves.

Première surprise lors des premières éliminatoires, le nombre des candidats (140) que nous avons dû répartir dans les deux salles d’étude, avec un constat affligeant, celui des vieux réflexes pavloviens issus du contexte familier de la salle d’examen, c’est-à-dire les tentatives (innocentes) de fraude. À ces antagonistes appliqués, il fallut expliquer que permettre au voisin de copier diminuait ses propres chances d’être sélectionné…

Eh oui, un concours n’est pas un examen, seuls les meilleurs sont retenus.

CIO : Concours de Culture générale en Seconde (2017-2018)

Elèves de Première : interprétation des tests de motivation et d’intelligence

Intelligences multiples et Différentes motivations

Pourquoi a-t-on intérêt à connaître ses formes d’intelligence  et ce qui motive nos façons de travailler et d’agir ? Pourquoi les élèves de Première ont-ils été invités au mois de janvier à effectuer un test dans ce sens ?

Parce que c’est très utile pour choisir une orientation professionnelle, vu que l’on est forcément plus à l’aise et que l’on réussit mieux dans une activité qui sollicite de manière prioritaire nos meilleures aptitudes et qui répond à nos motivations profondes.

Chacun de nous a en lui des réserves d'énergie -qu’on appelle motivations - et qui ne demandent qu'à s'investir dans les réalisations les plus variées. Ces forces intérieures ressemblent un peu à des ressorts prêts à se détendre. Seulement voilà : les ressorts de motivations sont différents d'une personne à l'autre.

Parents : votre rôle dans l’orientation de vos enfants

Depuis de nombreuses années, le taux d’échecs au baccalauréat français est dérisoire au Collège, étant régulièrement égal à zéro. En outre, le système d’équivalence1 dispense pratiquement nos élèves de la présentation des épreuves du bac libanais. Qui plus est, le nombre de mentions obtenu par nos élèves au baccalauréat français est considérable. À titre d’exemple, à la session de 2014, on comptait 243 mentions Très Bien, Bien et Assez Bien sur un total de 259 candidats. Il convient de se rendre à l’évidence et de constater que l’échéance du bac n’est plus vraiment un enjeu réel pour nos élèves. Au point que l’une des promos de NDJ a adopté comme logo de fin d’année un diplôme - le bac – en poche… Forts de cette certitude, quelles raisons pousseraient encore nos élèves à travailler, surtout en classe de Terminale ?